FONDATION CARTIER

Quand l’art de David Lynch rencontre les robots de Pollen Robotics…

#ART #MUSEES #SCENOGRAPHIE

ENJEUX

La fondation Cartier programme l’exposition « Mathematics : a beautiful elsewhere » sur une période de 8 mois. Parmi les différents projets d’installation artistique, se trouve la volonté de mêler Art et Robotique autour de l’émergence du langage en interaction avec le public. Une rencontre avec le département Flowers de l’Inria Bordeaux amène les créateurs de Pollen Robotics alors en poste à l’institut à prendre part au projet en collaboration avec David Lynch (Dune, Mulholland Drive, Elephant Man).

PRODUCTION

L’installation s’appelle « Flower Fields: Artifical Curiosity and Language ». Elle explore la curiosité artificielle et la découverte du langage chez les robots. Dans un oeuf semi-ouvert, une tribu de 5 robots Ergo explorent leur environnement et apprennent de nouvelles compétences langagières inspirées du langage d’une tribu amazone aujourd’hui disparue.

Avec le temps, les robots au visage designé par David Lynch apprennent à reconnaitre les visages et communiquent en conséquence.

RESULTATS

Cette création unique ne laisse pas indifférente et rencontre un certain succès. Elle s’avère également robuste puisqu’elle fonctionnera pendant 8 mois sans aucun accroc. Une belle démonstration pour conforter tout l’intérêt de la robotique dans les œuvres d’art contemporaine.

EN COLLABORATION AVEC :

Le développement logiciel et matériel a été réalisé par l’équipe FLOWERS (INRIA ENSTA ParisTech), en collaboration avec l’Université de Bordeaux I/Labri: Jérome Béchu, Fabien Bénureau, Haylee Fogg, Paul Fudal, Hugo Gimbert, Matthieu Lapeyre, Olivier Ly, Olivier Mangin, Pierre-Yves Oudeyer, Pierre Rouanet. La mise en scène a été réalisée en collaboration avec David Lynch et son équipe.

Vous souhaitez lancer votre projet ?